Nucléaire : 127 opérations d’inspection effectuées au Maroc en 2017

L’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR) a effectué 127 opérations d’inspections, notamment dans les domaines médical et industriel, couvrant environ 344 installations et activités réparties dans les différentes régions du Royaume.

Selon le rapport annuel de l’AMSSNuR au titre de l’année 2017, ce programme d’inspection mis en place par l’Agence, a permis la réalisation de 97 opérations dans le domaine médical, 22 dans le secteur de l’industrie et 7 dans d’autres secteurs.

Ce programme vise à établir, à l’échelle nationale, un état des lieux sur la situation en matière de sûreté et de sécurité radiologiques et nucléaires des activités et des installations des sources de rayonnements ionisants (SRI) et d’assurer la radioprotection des travailleurs, des patients, du public et de l’environnement, souligne le document.

Il a, également, concerné le transport des sources radioactives (6 sociétés), l’opération de transit de matières radioactives au port de Casablanca, l’importateur d’équipements radiologiques (1 société) et le réacteur nucléaire de recherche opéré par le Centre national de l’énergie, des sciences et des techniques nucléaires (CNESTEN).

Dans ses premières opérations d’inspections effectuées en 2017, AMSSNuR a adopté une approche d’accompagnement et de sensibilisation des utilisateurs des SRI et ce, en les informant des dispositions législatives et réglementaires en vigueur, ainsi que des normes nationales et internationales en matière de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (SSNR).

Ainsi, la première mesure a consisté en la réduction du délai moyen de traitement des dossiers (de 15 à 21 jours), bien en deçà des délais réglementaires fixés par la loi (de 60 à 180 jours), ce qui a permis de délivrer 810 autorisations aux opérateurs utilisant des SRI en 2017, explique le directeur général, Khammar Mrabit cité par le rapport.

Cette nette amélioration de la performance, par rapport aux années précédentes, indique une réelle croissance du taux d’utilisation des SRI dans les secteurs socio-économiques, notamment dans les secteurs médical et industriel, a-t-il indiqué.

L’AMSSNuR, un établissement public à caractère stratégique chargé de la réglementation et du contrôle des activités mettant en jeu des sources de rayonnements ionisants, veille au respect de la conformité de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques et des activités et des installations mettant en jeu des sources de rayonnements ionisants aux dispositions de la loi 142-12 et la réglementation y afférente, ainsi qu’à la protection de l’Homme, de la société et de l’environnement contre les risques liés aux utilisations de ces rayonnements.

(Avec MAP)