Nomination de nouveaux responsables et directeurs des établissements pénitentiaires au Maroc

La décision porte nomination de directeurs régionaux à  Khouribga, Meknès, Fès, Oujda et à  Marrakech, de directeurs de prisons locales à  Tétouan, El Jadida, Fès, Oued Laou, Bouarfa, Kénitra et Berrechid, ainsi que de deux directeurs de centres de correction à  Salé et à  Benslimane.

La Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion (DAPR) a annoncé qu’il a été décidé de nommer de nouveaux responsables et directeurs de plusieurs établissements pénitentiaires.

Selon un communiqué de la Délégation, la décision, qui a été prise pour répondre aux nécessités en matière de gestion régionale et locale et de formation du personnel, concerne l’affectation de fonctionnaires au département de la formation et à l’administration aux instituts de formation des cadres de Tifelt et d’Ifrane, d’un responsable à la division de la sécurité des bâtiments et des établissements pénitentiaires et d’un autre responsable qui exercera les fonctions de directeur régional à la région Rabat-Salé.

La décision porte nomination de directeurs régionaux à Khouribga, Meknès, Fès, Oujda et à Marrakech, de directeurs de prisons locales à Tétouan, El Jadida, Fès, Oued Laou, Bouarfa, Kénitra et Berrechid, ainsi que de deux directeurs de centres de correction à Salé et à Benslimane.

Il a été également décidé de muter 780 fonctionnaires à leur demande, de nommer en qualité de fonctionnaires stagiaires (739 hommes, 90 femmes) des lauréats du centre de formation des cadres de la délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion à Ifrane, et ce conformément au critère du mérite.

Pour les responsables, les décisions seront mises en oeuvre à partir de la date de leur nomination, a précisé le communiqué.