Moulay Hafid, chasseur de grosses signatures

Après Renault et Peugeot, le ministre de l’industrie et du commerce, Moulay Hafid Elalamy, se tourne vers le premier avionneur du monde, Boeing, pour lui vendre la plateforme industrielle «Maroc».

Le ministre a profité du célèbre «Aerospace & Defence Suppliers Summit» de Seattle, où est basé le constructeur d’avions, pour faire une grosse opération de promo pour l’industrie aéronautique marocaine, représentée par le président du Gimas, Hamid Benbrahim Andaloussi, et plusieurs autres industriels basés à Nouaceur.