Les homos ciblent le Maroc: deux marocains arrêtés, deux Françaises et une espagnole expulsées

Les autorités marocaines réagissent face aux offensives d’organisations étrangères ciblant les fondements socioreligieux de la société marocaine et portant atteinte à  la moralité publique.

Ainsi deux Marocains ont été interpelés, mercredi 3 juin (El Boudami Lahcen et Nayem Mohsine) après leur exhibition impudique sur l’esplanade de la «Tour Hassan» à Rabat. Aussi deux Femen françaises qui se sont embrassées seins nus devant la «Tour Hassan» ont été expulsées, mardi 2 juin 2015. Egalement, une espagnole militant contre l’incrimination de l’homosexualité au Maroc a fait l’objet d’une nouvelle mesure d’expulsion, mercredi 3 juin 2015.

Selon le ministère de l’intérieur, il s’agit là d’une série de manœuvres de provocation et d’harcèlement, menées par des organisations étrangères qui enfreignent délibérément les lois marocaines.

D’après la même source, la ressortissante espagnole avait accédé mardi au territoire national pour parrainer des actions non autorisées dans le cadre d’offensives menées par des organisations étrangères soutenant des causes de déviation des mœurs.

Cette personne qui avait déjà fait l’objet d’une décision d’expulsion le 22 mai dernier est revenue au Maroc avec un nouveau passeport portant une identité différente, alors que le premier passeport était valide jusqu’en 2019. 

Face à la gravité de ces faits, les autorités marocaines, notamment le Ministre de l’Intérieur et les services de l’ambassade, ont pris contact avec leurs homologues espagnols pour avoir des explications sur le fait que l’intéressée a pu se procurer deux passeports espagnols avec des identités différentes pour déjouer la vigilance des autorités marocaines.