Le contrat programme poids lourds et carrosserie en stand-by !

La signature du contrat programme n’a rien changé chez les opérateurs du poids lourds et de la carrosserie. C’est du moins ce que rapporte Adil Zaidi, président du GPLC.

Selon lui, aucune mesure du contrat de performance signé avec le ministère du commerce, de l’industrie et de l’économie numérqiue en juillet 2015, n’a été concrétisée. Il déplore un grand retard enregistré dans la mise en œuvre des engagements pris par les pouvoirs publics. Ces derniers se sont mis d’accord avec le groupement professionnel sur l’entrée en vigueur d’une première vague de résolutions visant à structurer le secteur, et ce, en novembre 2015. Il s’agit notamment de l’interdiction de circuler pour les véhicules de plus de 20 ans, le changement du poids total en charge maximum pour le porter à 47 tonnes au lieu de 45 actuellement, et la possibilité du barrement de la carte grise des semi-remorques pour servir de garantie auprès des établissements de crédit dans le cadre du financement du matériel. «A ce jour, toutes ces résolutions n’on pas vu le jour, ce qui nuit à l’attractivité du secteur, notamment pour les investisseurs étrangers», se désole M.Zaidi.