La TIC sur les boissons alcoolisées rapporte bien !

Malgré la baisse des ventes légales de boissons alcoolisés, dont le volume s’est établi à 498 298 hectolitres au premier semestre (-3,7% par rapport à la même période en 2015), les recettes de la Taxe intérieure de consommation ont évolué favorablement.

En effet, elles se sont élevées à 515,5 millions de DH contre 499,6 millions une année auparavant, soit une hausse de 3%. Cette tendance s’explique par les multiples augmentations de la TIC opérées depuis 2012. Toutefois, si ces relèvements ont permis de renflouer les caisses de l’Etat, ils n’ont pas permis d’atteindre l’autre objectif annoncé par l’Exécutif, à savoir moraliser la population et limiter la consommation de ces produits, puisque si les ventes légales ont fléchi, la demande sur les boissons de contrebande ou fabriquées clandestinement a explosé selon les acteurs du secteur.