La Samir veut mettre un pied dans le GPM

La Samir veut tourner la page des relations tendues avec le Groupement des pétroliers du Maroc (GPM). Pour preuve, sa filiale de distribution, SDCC, s’apprête à  déposer très prochainement sa demande d’adhésion au GPM.

La Samir veut tourner la page des relations tendues avec le Groupement des pétroliers du Maroc (GPM). Pour preuve, sa filiale de distribution, SDCC, s’apprête à déposer très prochainement sa demande d’adhésion au GPM. Il est à préciser que les stations-services de La Samir sont déjà ouvertes au public. «Elles sont au nombre de 12 aujourd’hui», confirme Youssef Ouhilal (photo), directeur général de l’entreprise. Selon lui, ces points de distribution sont implantés surtout dans les petites localités, à savoir Beni-Mellal, Safi, Errachidia, Settat, Khémisset et dans la région de Marrakech. De nouvelles stations ouvriront en 2014 dans la région de Casablanca. Pour rappel, une bonne partie des stations de La Samir a été achetée à l’opérateur Inov.