La fédération de cyclisme, future SDF?

Pour laisser émerger un parc urbain dans la capitale économique, la Fédération Royale Marocaine de Cyclisme (FRMC), dont le siège est au vélodrome de Casablanca, risque de se retrouver, temporairement, dans la rue.

« Nous n’allons quitter notre bâtiment que si nous avons les clés du nouveau siège » nous a déclaré, catégorique, un dirigeant de la fédération royale marocaine de cyclisme (FRMC). C’est que cette fédération qui était sous les feux des projecteurs en 2018, à cause de l’abandon des coureurs de l’équipe nationale du tour du Maroc à deux étapes de la fin, risque de se retrouver dans la rue, pour une durée plus ou moins longue. La cause ? La revalorisation d’un patrimoine national : le stade vélodrome, qui, entre autres, abrite le siège de la fédé, qui va être démoli, et dont les travaux débuteront en Mars 2019.

Pour un budget de 130 millions de DH, le stade vélodrome se transformera, au grand bonheur des Casablancais, en un parc urbain, comprenant un espace vert, aire de jeux, restaurant,  mais en gardant son identité, à savoir : « la piste cyclable et la tribune », nous assure Driss Moulay-Rachid, directeur général de la SDL Casa Aménagement en charge du projet.

La fédération devra alors déménager. Pour aller où ? C’est à Ouled Saleh, une commune rurale de Casablanca, que va émerger « le nouveau siège de la fédération ainsi qu’une nouvelle piste cyclable, aux normes internationales, sur une superficie de 2,5 hectares », nous confie le premier responsable de la SDL. Un siège, selon le DG de la SDL, « dont l’état d’avancement est au niveau de la phase des études».

Cela veut également dire que de Mars 2019 – date du début des travaux au vélodrome – jusqu’à la livraison du nouveau siège, dont les travaux effectifs n’ont pas encore commencé, la fédé n’aura pas où s’établir. Une situation qui n’arrange pas la FRMC : “un accord signé avec la commune de Casablanca prévoit que  la démolition du siège ne soit faite après la réception des clés du nouveau siège”, selon une source au sein de la fédération.

Des propos contredisant en effet la version le directeur de Casa Aménagement. Ce dernier nous a également assuré que “des discussions ont été lancées pour trouver une alternative avant la livraison du nouveau siège”. Des discussions dont n’est pas au courant notre source au sein de la fédé de la “petite reine”.