Justice : le civil prend le dessus sur le pénal au premier semestre 2016

L’activité des tribunaux et des Cours d’appel lors de la première moitié de 2016 a connu un revirement inédit.

En effet, alors que les affaires pénales étaient pour le moins majoritaires (une moyenne de 60% entre 2010 et 2015), elles ont connu un net recul en proportion par rapport aux affaires civiles, qui représentent désormais plus de 56% des dossiers. Les affaires de statut personnel (divorces et succession) et les conflits du travail représentent à eux seuls plus de 35% des dossiers traités par les magistrats. D’un point de vue territorial, Casablanca reste la ville la plus «judiciarisée», puisque son tribunal de première instance a déjà statué sur 8 500 litiges, soit presque autant que le reste des juridictions de la même catégorie dans les autres villes.