Jets de pierres contre les trains : Boulif annonce la création d’un centre de surveillance

Le secrétaire d’Etat chargé du transport, Mohamed Najib Boulif, a annoncé, lundi, la création prochaine d’un centre national de surveillance équipé de matériel de pointe en vue de lutter contre les actes de vandalisme et les jets de pierres visant les trains.

En réponse à une question orale portant sur « les actes de vandalisme contre les trains », posée par le groupe de la justice et du développement, lundi à la Chambre des représentants, M. Boulif a considéré que les incidents de jets de pierres visant les trains sont « très rares ».

Le programme disponible actuellement vise à généraliser le déploiement d’agents de sécurité ferroviaires à bord de tous les trains nationaux sans exception, ainsi que le recours aux sociétés de sécurité privées pour assurer la sécurité à l’intérieur des gares et même sur la voie ferroviaire, a-t-il dit.
En ce qui concerne les facilités accordées aux personnes aux besoins spécifiques pour accéder au transport public, M. Boulif a affirmé qu’une commission ministérielle se penche sur le renforcement des accessibilités des personnes en situation de handicap, citant dans ce sens une décision conjointe prise par le ministère de l’équipement et du transport, de l’intérieur et de l’Industrie, insistant sur la nécessité de réserver à cette catégorie sociale des sièges à bord des trains.

En conclusion, le secrétaire d’État a affirmé que toutes les gares seront dotées des espaces adaptés aux besoins spécifiques de ces personnes.