Egypte : Condamné à  un an de prison pour avoir fumé un joint !

Abdullah Morsi, fils du président destitué Mohamed Morsi, a été condamné à  un an de prison et 10 000 livres égyptiennes d’amende (1 025 euros environ)

Arrêté le 1er mars 2014 en compagnie d’un ami, dans la province de Qalyoubia, au nord de la capitale égyptienne, le fils du président destitué Mohamed Morsi a été condamné à un an de prison pour possession et consommation de deux joints de cannabis.

Abdullah Morsi, 19 ans, et son ami ont été condamnés par le tribunal de Banha, à un an de prison et 10 000 livres égyptiennes d’amende (1 025 euros environ) chacun, un jugement dont ils peuvent faire appel.