Ecobank désignée « meilleure banque au monde » des marchés émergents en 2013
29 octobre 2013
Lavieeco (26004 articles)
Partager

Ecobank désignée « meilleure banque au monde » des marchés émergents en 2013

Le groupe bancaire panafricain « Ecobank » a été consacré récemment à  Washington, « meilleure banque au monde » des marchés émergents en 2013, une distinction qui lui a été décernée par le Magazine « Global Finance », pour récompenser les innovations apportées par cette institution bancaire en matière de promotion de la croissance en Afrique.

Dans cet élan des performances, le groupe Ecobank a remporté également, pour la deuxième année consécutive, le Trophée de « la meilleure banque en Afrique », qui a lui a été remis par le même magazine.

Selon un communiqué de cette institution bancaire rendu public à Dakar, ces deux prix distinctifs ont été remis au directeur général adjoint d’Ecobank, Albert Essien, lors d’une cérémonie organisée en marge des assemblées annuelles de la Banque mondiale (BM) et du Fonds Monétaire International (FMI).

S’exprimant à cette occasion, l’éditeur du magazine Global Finance, Joseph D. Ciarraputo, a fait savoir qu' »au regard des incertitudes auxquelles sont confrontés les marchés développés et de la lutte des marchés émergents pour maintenir leur taux de croissance, le monde de l’entreprise commence à prêter attention aux marchés frontières comme un nouveau territoire d’opportunités », relevant que les marchés africains sont « prêts pour une réelle croissance » comme c’était le cas, il y a 20 ans, pour les marchés émergents.

Et de poursuivre qu’Ecobank a fait preuve de vision et de confiance dans le potentiel de croissance à long terme de l’Afrique, apportant des services bancaires mobiles dans les marchés frontières précédemment non bancarisés.

Outre ce groupe bancaire, le Magazine Global Finance a récompensé aussi ses filiales du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, de la Guinée et du Togo.

Parmi les critères retenus pour la sélection des lauréats de ce prix, figurent la croissance des actifs, la rentabilité, les relations stratégiques, le service à la clientèle, la compétitivité des prix et les produits innovants.

De son côté, le directeur général d’Ecobank, Thierry Tanoh, a estimé que la forte croissance économique, le jeune âge de la population et l’encouragement de la consommation, dopaient l’intérêt de son groupe pour investir et se positionner en Afrique, afin de tirer profit de ces facteurs de croissance.

Et d’ajouter que « ces prix témoignent de la pertinence de notre vision panafricaine et nous continuerons à investir pour le long terme, en mettant l’accent sur l’innovation des services à la clientèle qui, nous en sommes sûrs, vont façonner l’avenir du secteur bancaire en Afrique ».

Le Groupe Ecobank est présent dans 34 pays africains, à Paris, Dubaï, Londres et à Pékin. Son titre, « ETI » est coté à Lagos, à Accra et à Abidjan avec la Bourse régionale de valeurs mobilières des huit pays membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

Lavieeco

Lavieeco