Des médicaments périmés depuis 40 ans

L’annonce en a été faite par le ministre de la santé, El Hosseine El Ouardi, devant la Chambre des représentants.

Il s’agit de médicaments périmés depuis 40 ans que les services de santé ont découverts dans des hôpitaux publics de Casablanca. Des médicaments qui sont bien sûr dangereux pour la santé des citoyens. «Le fait que l’on soit les derniers à apprendre que ces médicaments sont périmés nous fait passer pour des incompétents aux yeux des citoyens», a souligné M. El Ouardi.