Commerce Interarabe: Un prêt de 75 millions de dollars pour le Maroc

Le Programme de financement du commerce interarabe a accordé une nouvelle ligne de crédit de 75 millions de dollars au Maroc, en vue de financer son commerce extérieur.

La convention de prêt a été signée, jeudi à Abou Dhabi, par le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaïd et le président exécutif du conseil d’administration du Programme de financement du commerce interarabe, Jassim Al Manai.

Le Fonds monétaire arabe (FMA) dépêchera, dans les jours à venir, une mission technique au Maroc pour examiner la possibilité de fournir un nouveau prêt visant à soutenir les efforts de la réforme économique au Royaume, selon un communiqué du Programme de financement du commerce interarabe.

Intervenant à cette occasion, M. Boussaïd a affirmé que cette convention donne une nouvelle dynamique aux relations solides et historiques unissant le FMA, le Programme de financement du commerce interarabe et le Maroc, exprimant la volonté du Royaume de développer davantage cette relation et de bénéficier de l’expertise et du soutien du Fonds.

Pour sa part, M. Al Manai a exprimé sa disposition à intensifier et développer les relations unissant le Maroc avec le FMA et le Programme de financement du commerce, ajoutant que cette convention est censée permettre au Maroc de bénéficier des ressources du programme.

Il a par ailleurs affirmé que le programme débloquera 48 millions de dollars dès maintenant, selon les termes de la convention, ajoutant que la mission technique du Fonds examinera la possibilité d’accorder un autre prêt au Royaume.

Le Programme a réservé, jusqu’à la signature de cette convention, 950 millions de dollars à ses agences accréditées au Maroc, a indiqué le communiqué.

Le FMA avait consacré au Royaume 25 prêts d’une valeur de 1,5 milliards de dollars et avait contribué à l’assistance technique et la formation de plus de 400 cadres marocains.

La cérémonie de signature de cette convention s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Royaume aux Emirats arabes Unis, Mohamed Ait Ouali.