Casablanca : une crise risque d’éclater au marché de gros des fruits et légumes

La SDL envisage, avec la bénédiction du Conseil de la ville, de lancer un concours pour l’octroi d’agréments à de nouveaux mandataires au marché.

L’étude des demandes de candidature sera menée lors de la session ordinaire d’avril 2017 du Conseil de la ville. Concernant les 40 anciens mandataires, ils n’auront plus le droit d’exercer au sein du marché. Et pour cause, le total des dettes de ces derniers dépasse à fin juillet 2016 les 17 millions de DH. Ce montant inclut les loyers non payés ainsi que les suspends des taxes. Malgré les pourparlers engagés depuis des années avec ces mandataires, dont les agréments sont arrivés à échéance le 30 juin 1989, ces derniers refusent de régulariser leur situation. La décision des autorités pourrait créer une crise au sein du marché.