Archive

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba, absent de son pays depuis deux mois et demi suite à un accident vasculaire cérébral (AVC), a quitté lundi Rabat où il était en convalescence pour le Gabon, en proie à des troubles politiques en son absence.

Une équipe d’ingénieurs et de responsables français de Kaspersky Lab, plus grande société privée de cybersécurité dans le monde créée il y a 21 ans (700 M$ de CA et 4000 employés dans le monde), est arrivée à Marrakech pour présenter son offre de solutions antivirus pour le Maroc et la région. La Vie éco lui a demandé des astuces pour se prémunir contre certaines attaques.

Le Souverain a visité, lundi 14 janvier, plusieurs projets inscrits dans le cadre du programme de réhabilitation de l’ancienne médina de Rabat, un des points forts du programme intégré « Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture », lancé le 12 mai 2014.

Après Casablanca et Rabat, Heetch devra démarrer son activité à la ville ocre à partir du 19 janvier prochain.

La brigade de police judiciaire du district provincial de sûreté à Tan-Tan a ouvert, lundi 14 janvier 2019, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer les circonstances dans lesquelles un multirécidiviste s’est immolé par le feu en pleine voie publique, à proximité du district de sûreté de la ville.

La Fondation Société Générale Maroc inaugure Rihla-Voyage, une nouvelle exposition autour du cosmopolitisme qui interroge sur les réalités auxquelles renvoie la notion de frontière.

Le seuil d’un million d’arrivées dans les établissements touristiques classés d’Agadir en 2018 a été dépassé à fin novembre, selon un rapport du Conseil régional du tourisme (CRT) Souss-Massa. Le nombre de visiteurs a atteint 1 038 769 en hausse de 13,47% par rapport aux 11 mois de l’année précédente.

La critique ouverte et ferme faite par le Souverain de notre modèle de développement a sonné le glas d’un concept qui a connu son heure de gloire, à savoir celui d’État stratège. Et pourtant les choix du Maroc en matière de politique de développement avaient connu un franc succès dans d’autres pays. Qu’est-ce qui n’a pas marché alors  ?

Hormis l’éviction de la Protection civile, le reste du texte est, selon des promoteurs, une reprise de l’ancienne version. Pour le ministère de tutelle, le RGC renforce la responsabilisation des acteurs dans le processus d’octroi des autorisations de construire.

Le parti s’apprête à changer de secrétaire général pour la cinquième fois en dix ans. Les détracteurs de Benchamach reprennent le contrôle de l’organisation, en attendant le congrès prévu en octobre. Le parti profite du passage à vide politique au pays pour mieux se préparer aux échéances de 2021.