Archive

En faisant officiellement son entrée le 1er janvier 2019 chez le groupe Solvay, une icône du capitalisme belge et un des plus grands groupes industriels européens, la Marocaine Ilham Kadri est devenue la première femme d’origine africaine à diriger une société de cette taille en Europe, écrit lundi 7 janvier 2019 le journal Le Monde.

L’échangeur « Al Massira », situé sur le point kilométrique 232 de l’axe autoroutier Rabat-Kénitra, a été inauguré lundi avec comme objectif principal d’améliorer les conditions d’accès à la ville de Kénitra.

L’international marocain Khalid Boutaib a signé, officiellement, un contrat de trois ans et demi avec le club égyptien du Zamalek.

L’Association des Importateurs de Véhicules Automobiles Montés a dévoilé ce lundi 7 janvier toutes les statistiques du marche courant 2018.

Le fils de feu Miloud Chaâbi, fondateur du holding succède à Mama Tajmouati.

Les militaires gabonais qui ont pris d’assaut, lundi 7 janvier 2019 en matinée, le siège de la radio d’Etat et diffusé un message appelant au soulèvement, ont été « maitrisés et arrêtés » et la situation est désormais « sous contrôle », a annoncé le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Guy-Bertrand Mapangou.

Faisant partie des affaires publiques, le lobbying professionnel est un marché de niche qui représente moins de 50 MDH. Les cabinets opérant sur ce créneau se comptent sur le bout des doigts. Médias, pouvoirs publics, parlementaires, élus locaux, ONG, syndicats, partis politiques : la cible est très large.

Le temps s’annonce très froid les nuits et les matinées, selon les prévisions météorologiques établies par la Direction de la météorologie nationale (DMN).

Lors du conseil de gouvernement qui sera réuni le 10 janvier, plusieurs projets importants seront examinés.

La part des salaires dans la valeur ajoutée totale est « figée » à 35% depuis très longtemps. Dans le secteur des sociétés financières, la part du profit diminue légèrement au profit des rémunérations salariales. La baisse du taux d’emploi et la faible salarisation de l’économie expliqueraient, au moins en partie, la structure de répartition.