Archive

L’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) a organisé, le 29 Novembre 2018 à Casablanca, une rencontre d’affaires maroco-bulgare. Cette rencontre avait pour objectif de présenter les atouts de la Bulgarie, notamment sur le plan industriel. Pour leur part les acteurs économiques marocains ont mis l’accent sur l’attractivité du Maroc et les opportunités qu’il offre aux investisseurs étrangers.

Le nouveau président du Conseil de la concurrence semble avoir une idée claire de sa nouvelle mission.

La présidente du Conseil national adresse de vives critiques au secrétaire général.

Le risque en termes de qualité et de sécurité est fortement craint. Les industriels marocains justifient d’une grande expertise en le domaine. Composé de cinq unités industrielles, d’une capacité globale de 2 millions de bonbonnes, le tissu industriel local emploie directement 1500 personnes et brasse 500MDH par an.

Les entrepôts se trouvent à Hay Mohammadi et appartiennent à des ressortissants chinois installés au Maroc.

Le maintien du statut quo au Sahara ne bénéficie à aucune des parties, a déclaré jeudi 29 novembre 2018 le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas.

Se réinventer

Comment tirer profit des «trêves» pendant lesquelles sont appliquées les mesures de protection commerciales, afin de se muscler et pouvoir faire face à des économies de plus en plus agressives ?

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, jeudi 29 novembre 2018 au Palais Royal de Rabat, une séance de travail consacrée au suivi de la question de la qualification et de la modernisation du secteur de la formation professionnelle, annonce un communiqué du Cabinet Royal. Le Souverain a également évoqué, lors de cette séance de travail, le retard dans l’exécution du PAI Souss-Massa.

Retrouvez EN KIOSQUE, le numéro 4 969 du journal La Vie éco du 30 novembre 2018.

La présidence du Ministère public marocain a été admise en tant que membre à l’association internationale des procureurs, un cadre international qui s’emploie, entre autres, à améliorer la coopération internationale dans la lutte contre la criminalité.