Archive

La ville ocre accueillera du 20 au 24 novembre prochain plus de 3000 élus africains à l’occasion de la huitième édition du sommet Africités.

L’université privée d’Agadir Universiapolis a conclu samedi 10 novembre une convention de coopération avec le ministère de l’Innovation et de la recherche scientifique du Mali.

« Ne touchez pas à mon littoral ! Domaine publique spolié ! Privatisation des plages d’Imi Ouadar ! Anza s’asphyxie ! Basta !…  » La société civile est inquiète quant à la situation environnementale ainsi que le développement urbanistique de la zone Nord d’Agadir et le crie haut et fort.

Trois personnes ont trouvé la mort et trois autres ont été blessées dans l’éboulement de remblais, survenu mardi 13 novembre 2018, dans une mine de zinc et de plomb dans la province de Jerada.

Un total de 9,5 millions de touristes ont visité le Maroc durant les neuf premiers mois de l’année 2018, en progression de 8% par rapport à la même période de 2017.

Le président de l’ANIT a sollicité Salaheddine Mezouar pour réorganiser le débat sur la réintégration à la CGEM. Selon Jalil Benabbés-Taarji, le déficit de pilotage stratégique et une gouvernance défaillante sont les causes premières des échecs passés. Il prône le dialogue mais estime que seul le président et le CA de la CGEM disposent de l’autorité suffisante pour réunir toutes les parties prenantes et organiser un débat du secteur privé.

Amnesty International a retiré, lundi 12 novembre 2018, un prix qui avait été accordé à la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, en raison de son manque de compassion devant les exactions perpétrées par l’armée de son pays contre la minorité musulmane des Rohingyas.

Passionné de langues, Oussama Esmili a pourtant préféré suivre un cursus d’économie internationale. Il a créé une fondation pour l’alphabétisation et produit des émissions éducatives pour la SNRT avant de se lancer dans le e-learning avec succès. Après IDEO Factory présente au Maroc, en Algérie, en Côte-d’Ivoire et au Sénégal, il crée Novojob avec laquelle il souhaite accompagner les entreprises pour former et fidéliser leurs talents.

Le premier noyau de vie est prévu pour 2022. L’accent est mis sur quatre aspects essentiels qui constituent la locomotive de la ville, à savoir la santé, l’éducation, le commerce et le résidentiel. L’université médicale sera développée par le groupe Saudi German Hospital et fonctionnera en synergie avec l’hôpital du centre hospitalier intégré. Les prix des logements du premier quartier résidentiel se situeront entre 8 500 et 12 500 DH/m2.

Le chômage a baissé en termes absolus et en proportion de la population active. Mais il reste encore à un niveau élevé, chez les jeunes en général, ceux des villes en particulier.