Archive

Personne ne conteste les crimes de Saddam Hussein, mais la décision de le pendre le jour de la plus grande fête musulmane relève d’une totale cécité politique doublée d’un mépris intolérable pour le monde musulman.

Noureddine Bensouda, directeur général des Impôts. La Direction générale des impôts (DGI) automatise certains de ses services. Si jusqu’à présent ce sont les services centraux et les agents de vérification qui établissaient eux-mêmes les plannings annuels des entreprises à contrôler,

La barre des six millions de touristes sera-t-elle franchie pour 2006 ? Les indicateurs du secteur permettent d’y croire. En effet, au terme du mois de novembre dernier, ils étaient 5 875 000 touristes à avoir visité le Maroc, dont

Onconnaissait l’hypocrisie de l’Etat concernant la vente de boissons alcoolisées aux musulmans, légalement interdite, mais largement tolérée. Ce que l’on connaît moins, c’est que les buveurs ne sont pas logés à la même enseigne. Ainsi, bière, vins et spiritueux affichent

Mohamed Ghali Sebti, dont le nom avait défrayé la chronique à la fin des années 1990 dans le dossier connu sous le nom de «l’affaire des minotiers», est de retour aux affaires. Cette fois, il opte pour l’immobilier. Pour cela,

Les opérateurs de messagerie express reviennent à  la charge. L’Ascem, association professionnelle regroupant, entre autres, Fedex, TNT, UPS, DHL et Aramex, a saisi il y a quelques jours

le conseil d’administration a validé la décision

Bonne nouvelle pour les Casablancais. Un nouvel espace des arts ouvrira ses portes au quartier Aïn Diab dans un lieu que presque tous les Casablancais connaissent : il s’agit d’une villa célèbre pour sa forme circulaire, située sur l’une des

La grande opération de redéploiement des fonctionnaires, annoncée depuis quelques mois déjà , n’arrive toujours pas à  se concrétiser et ce pour des raisons de budget.

Un décret du ministre des finances et de la privatisation se rapportant au contrôle des compagnies d’assurances devait être approuvé jeudi 4 janvier en Conseil de gouvernement. Deux dispositions principales sont à noter. La première impose l’approbation par le ministre