Tir d’une fusée à longue portée par la Corée du Nord: Le Japon plaide pour des sanctions renforcées

Des sanctions renforcées doivent être adoptées contre la Corée du Nord après le tir d’une fusée à longue portée auquel elle a procédé dimanche, a souligné le ministre japonais des Affaires étrangères Fumio Kishida, cité par l’agence de presse Kyodo.

La Corée du Nord a procédé, dimanche, au tir d’une fusée à longue portée qui transporterait selon les autorités nord-coréennes un satellite d’observation terrestre.

La communauté internationale a dénoncé ce projet, estimant qu’il s’agissait d’un test de missile à longue portée, en infraction avec les sanctions de l’ONU interdisant à la Corée du Nord l’usage de la technologie balistique.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a condamné « fermement » l’initiative du gouvernement nord-coréen et promis de prendre des mesures punitives.

Le représentant permanent du Venezuela à l’ONU, Rafael Dario Ramirez Carreno, qui préside l’instance ce mois-ci, a rappelé que le tir représentait une « grave violation des résolutions du Conseil de sécurité ».