Pétrole : Les Etats Unis sous pression

Vers 10H00 GMT, le prix du baril a chuté à 20 dollars pour le WTI (la référence du marché américain).  Du jamais vu depuis 18 ans !

Une situation très critique qui met les compagnies pétrolières américaines sous très forte pression. Visées par la guerre des prix déclenchée par Moscou et Riyad, elles ont vu leurs titres dégringoler en Bourse.

L’essor soudain du pétrole de schiste, il y a maintenant une dizaine d’années, a redonné aux États-Unis la première place mondiale avec environ 12 % de la production de la planète, devant l’Arabie saoudite et la Russie, qui voient leur part de marché fondre. Mais à moins de 25 dollars le baril, «il y aura un tel recul de la production que les États-Unis abandonneront leur place de numéro un mondial », avertit le cabinet IHS Markit qui prévoit que, fin 2021, la production américaine sera en déclin d’un tiers par rapport à celle de début 2020. Dans ces conditions, le nombre de puits actifs, environ un million, devrait enregistrer une chute drastique. Selon les spécialistes, la situation actuelle pourrait peser sur le système financier, dans le sens où ce niveau de prix, certains producteurs de pétrole n’ont d’autre choix que de « fermer boutique ».