Nissan entend doubler sa production en Afrique du sud

Le constructeur automobile nippon, Nissan, entend doubler la production de son usine sud-africaine située à Rosslyn (près de Pretoria) grâce à la fabrication d’un nouveau modèle de pick-up à partir de 2018, rapporte les médias sud-africains.

Le groupe va augmenter sa production à 80.000 véhicules annuellement contre 40. 000 actuellement, a indiqué le directeur général de la filiale sud-africaine du groupe japonais, Mike Whitfield, cité par la presse.

Selon le responsable, des discussions sont en cours au sujet de ce projet, qui sera officiellement dévoilé au début de l’année prochaine.

Les nouveaux véhicules produits à Rosslyn seront écoulés essentiellement sur le marché africain, a poursuivi Whitfield.

L’industrie automobile contribue à hauteur de 6 pc au Produit Intérieur Brut sud-africain et représente 12 pc des exportations de ce pays.

Selon l’association nationale des constructeurs automobiles, près de 622.000 véhicules seront produits en Afrique du sud cette année contre 277.491 en 2014.