Le Conseil de l’Europe préoccupé par les mauvais traitements infligés aux migrants

Le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe Thorbjorn Jagland a fait part, mercredi, de sa préoccupation face au nombre croissant d’informations faisant état de mauvais traitements infligés aux migrants et aux réfugiés en Europe.

Le Secrétaire général cite notamment des informations faisant état d’attentats contre des centres d’accueil pour demandeurs d’asile, d’un recours excessif à la force de la part de la police des frontières, outre la situation problématique dans les camps de migrants.

Le Conseil de l’Europe va étudier les possibilités d’intensifier le suivi des droits de l’Homme dans ces domaines, prélude à la prise de décisions et de mesures, a indiqué un communiqué du Conseil, soulignant que le Secrétaire Général a rappelé que les droits fondamentaux des personnes arrivant dans les Etats membres sont protégés par la Convention européenne des droits de l’homme.