L’administration Obama veut modifier le programme d’exemption de visa

Les Etats Unis ont annoncé lundi le durcissement des mesures régissant le programme d’exemption de visa pour les touristes de certains pays, et ce en réaction aux attentats ayant secoué Paris le 13 novembre.

« Dans le sillage des attentats de Paris, l’administration annonce aujourd’hui des mesures supplémentaires qui permettront d’améliorer et de renforcer le programme d’exemption de visa en vue de faire face aux menaces actuelles », a indiqué la Maison Blanche sur son site électronique.

Les ressortissants de 38 pays, dont 23 appartenant à l’Union européenne, qui n’ont aujourd’hui pas besoin de visa pour des séjours touristiques aux Etats-Unis, seraient bien concernés par cette réforme.

Au titre de ces nouvelles mesures, le Département de la Sécurité intérieure (DHS) procèderait à la vérification de dossiers pour déterminer si les visiteurs bénéficiant d’exemptions de visa ont séjourné dans des pays « qui sont des paradis pour terroristes ».

D’autres agences fédérales comme le FBI travailleront en collaboration avec leurs homologues des pays visés par cette nouvelle mesure pour collecter des données biométriques, notamment concernant les migrants et les réfugiés.

Ces mesures de sécurité supplémentaires incluent également l’envoi d’équipes américaines dans des régions par lesquelles des extrémistes de retour de zones de guerre pourraient chercher à transiter pour se rendre ensuite aux Etats-Unis.