Kenya/austérité : Le gouvernement gèle les embauches pour les trois prochaines années

Le gouvernement a gelé les embauches pour les trois prochaines années dans le cadre de mesures d’austérité visant à réduire la masse salariale du pays, a annoncé lundi le ministre kényan des finances par intérim, Ukur Yatani.

 

Les agences gouvernementales se dirigent vers des coupes budgétaires d’une ampleur considérable à la suite des conditions difficiles imposées par le Trésor pour approuver les demandes de financement présentées par les ministères et les départements d’État.

Les allocations de biens consomptibles, la mise à niveau du personnel, le matériel informatique et le financement des entreprises semi-publiques sont aussi visés dans le cadre des mesures d’austérité.

Le ministre Yatani a émis le souhait de voir les fonds épargnés servir à mener à bien le programme des « Big Four Agenda », afin de persévérer sur la voie des progrès accomplis dans la lutte contre le chômage, la pauvreté et les inégalités.

« Il n’y aura pas de recrutement de personnel dans les trois prochaines années à moins que cela ne soit approuvé par le Trésor », a martelé Yatani, qui a notifié, dans une circulaire adressée à tous les ministres et comptables des gouvernements national et des comtés, que le budget 2019-2020 ne comportera aucun coût de recrutement.

La directive empêche en outre les ministères de rechercher des fonds pour les stagiaires ou toute mise à niveau prévue du personnel, ce qui signifie que les employés du gouvernement risquent de ne pas obtenir d’augmentation de salaire.

(Avec MAP)