Glissement de terrain en Chine: Le bilan passe à 91 disparus

Quatre-vingt-onze personnes étaient portées disparues lundi matin dans une zone industrielle du sud de la Chine après un gigantesque glissement de terrain qui a enseveli une trentaine de bâtiments et provoqué une explosion de gaz, selon un nouveau bilan annoncé par la presse officielle.

Les témoins ont relaté avoir vu une masse de terre et de boue rougeâtre s’abattre en fin de matinée sur cette zone de Shenzhen, une ville frontalière de Hong Kong, engloutissant habitations et usines.

Plus de 1.500 secouristes et 104 camions de pompiers étaient à pied d’oeuvre sur le site de la catastrophe, qui s’étend sur plusieurs hectares, selon l’agence de presse officielle Chine nouvelle.

Un précédent bilan faisait état de 59 disparus.

Les causes de la catastrophe seraient d’origine humaine, selon la presse officielle, qui rapporte qu’une montagne de terre issue de travaux de construction et détrempée par des pluies récentes avait été accumulée illégalement sur une hauteur d’une centaine de mètres.