Gabon : la situation « sous contrôle », les mutins arrêtés (gouvernement)

Les militaires gabonais qui ont pris d’assaut, lundi 7 janvier 2019 en matinée, le siège de la radio d’Etat et diffusé un message appelant au soulèvement, ont été « maitrisés et arrêtés » et la situation est désormais « sous contrôle », a annoncé le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Guy-Bertrand Mapangou.

Les mutins ont été arrêtés et la situation est « sous contrôle », a précisé le ministre dont les propos ont été relayés par les médias.

Selon des sources sécuritaires à Libreville, les instigateurs de ce mouvement de mutinerie étaient au nombre de huit militaires, dont deux ont été tués, cinq autres arrêtés et un dernier activement recherché.

Les coups de feu entendus auparavant à Libreville ont, par ailleurs, cessé et la vie a repris son cours normal dans la capitale gabonaise. Les émissions de la Radio d’Etat sont interrompues.

Des militaires gabonais avaient pris d’assaut la radio d’Etat vers 06h30 (05h30 GMT). Les mutins avaient demandé à la population de descendre dans les rues.

(Avec MAP)

A Lire aussi : 

Gabon : des militaires s’emparent de la radio d’Etat.