François Hollande annonce un nouveau plan d’urgence contre le chômage

Le président français François Hollande a annoncé, lundi, un nouveau plan d' »urgence » contre le chômage, axé notamment sur la formation, l’apprentissage et des aides à l’embauche pour les PME.

Détaillant les mesures prévues par ce plan devant les acteurs économiques, le président français a souligné que l’Etat dégagera un milliard d’euros à un programme de formation pour 500.000 demandeurs d’emplois, rappelant qu’un million de chômeurs n’ont aujourd’hui pas le niveau du bac.

Le plan de formation des chômeurs n’est pas un « artifice statistique », a-t-il assuré, notant que ce programme de formation est une « mesure structurelle, fondamentale », visant à « pourvoir les emplois qui ne trouvent pas preneurs faute de qualification ».

Il a également fait savoir que le système de qualification sera revu pour encourager l’accès à l’entrepreneuriat, estimant que le développement du travail indépendant ne mettra pas en cause le statut de salarié.

M. Hollande a en outre indiqué que le gouvernement mise sur l’apprentissage qui est une « filière d’excellence », annonçant 50.000 contrats de professionnalisation, contre 8.000 actuellement.

« Face au désordre du monde, à une conjoncture économique incertaine, il y a aussi un état d’urgence économique à proclamer », a-t-il encore dit, insistant que l’emploi est « la seule question qui vaille au-delà de la sécurité des Français ».

Le président français a aussi annoncé des mesures en faveur de la compétitivité des entreprises, faisant savoir que le pacte de responsabilité fera l’objet d’une évaluation fin janvier.

« L’objectif, c’est plus de liberté pour l’entreprise pour investir et créer de l’emploi, et plus de liberté pour le salarié ». Aussi « plus de sécurité pour l’entreprise et le salarié, voilà le modèle à bâtir », a-t-il indiqué.

A rappeler que François Hollande avait fait de l’inversion de la courbe du chômage, une des priorités de son quinquennat.