FMI: La croissance mondiale serait « décevante et inégale » en 2016

Une croissance économique « décevante et inégale » est prévue pour 2016, a averti la directrice générale du FMI Christine Lagarde dans une tribune publiée dans le journal allemand « Handelsblatt ».

La croissance économique serait freinée par le ralentissement de la conjoncture en Chine, la fragilité persistante du système financier dans de nombreux pays, et par les problèmes des pays producteurs d’hydrocarbures face aux prix en berne, a-t-elle expliqué.

« Les perspectives de moyen terme se sont assombries aussi, parce que la faible productivité, la population vieillissante et les suites de la crise financière mondiale freinent la croissance », a-t-elle ajouté.

La responsable du FMI s’inquiète également des effets déstabilisateurs, sur certains pays, d’une remontée des taux intérêt américains. La banque centrale américaine (FED) se retrouve face « à un exercice d’équilibrisme: normaliser les taux d’intérêt et dans le même temps exclure le risque de dysfonctionnements sur les marchés financiers ».

Même si « les pays sont mieux préparés que par le passé à des taux d’intérêt plus élevés », l’inquiétude persiste quant à leur capacité à surmonter les commotions que pourraient susciter sur les marchés les mesures de politique monétaire, a-t-elle estimé.