Des eurodéputés montent au créneau

Des eurodéputés ont adressé une déclaration écrite à la Commission et au Conseil européens les appelant à «assurer la validité juridique des accords internationaux avec le Maroc».

Ils soulignent également l’importance pour l’Union européenne d’«encourager et [de] soutenir le Maroc dans ses réformes démocratiques». Le groupe dont fait partie Gilles Pargneaux et Rachida Dati revient sur l’arrêt du tribunal de l’U.E. du 10 décembre dernier sur l’accord agricole et le qualifie de «signe inquiétant envoyé à nos partenaires marocains».