Corée du Sud : 25 ans de prison et 116 millions de dollars requis contre la confidente de la présidente destituée

Vingt-cinq ans de prison et 116 millions de dollars ont été requis par les procureurs de Séoul contre la confidente de l’ex-présidente destituée Park Geun-hyen, rapportent jeudi les médias locaux.

Un total de 18 accusations ont été retenues contre Choi Soon-Sil, fille d’un obscur chef religieux, surnommée « Raspoutine » par les médias pour la grande influence qu’elle exerçait sur l’ancienne présidente. « Mme Choi a profité de l’autorité présidentielle pour son profit personnel, elle a sapé les valeurs constitutionnelles et fait trembler le système gouvernemental », a souligné le procureur. Mme Choi, 61 ans, est accusée de collusion avec Mme Park pour extorquer des millions de dollars de conglomérats sud-coréens, parmi lesquels les mastodontes Samsung et Hyundai.