Belgique : 4 760 demandes d’asile en octobre

La Belgique a enregistré en octobre un total de 4.760 demandes d’asile, en diminution de 13% par rapport au mois précédent (5.472), selon des statistiques de l’Office belge des étrangers. Cette diminution s’explique notamment par la baisse des demandes d’asile émanant de ressortissants irakiens, le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides ayant décidé le 3 septembre de geler toutes les demandes d’asile introduites par des personnes de nationalité irakienne et originaires de Bagdad. Actuellement, l’Office des étrangers comptabilise une vingtaine de demandes provenant de ressortissants irakiens contre 80 à 100 demandes par jour auparavant. La baisse est due également à la décision prise la semaine dernière par l’Office des étrangers d’abaisser sa capacité quotidienne d’enregistrement à 150 personnes par jour au lieu de 250. En septembre, le nombre des demandeurs d’asile accueillis en Belgique se chiffre à quelque 19.117. Selon certaines statistiques, près de la moitié des demandeurs d’asile sont des familles, et un demandeur sur trois est mineur. Aussi, 5% d’entre eux sont des mineurs non accompagnés, soit environ 1.000 enfants et jeunes. Seuls 38% des demandeurs sont des hommes isolés. La Belgique, comme plusieurs autres pays européens, fait face à un afflux inédit de réfugiés. Le réseau d’accueil belge des demandeurs d’asile est régulièrement saturé depuis 2008. Cela a déjà provoqué une crise humanitaire en 2010. Pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise, le gouvernement fédéral a décidé en 2015 de créer de nouvelles places afin de porter la capacité totale d’accueil de la Belgique à 28.200.