Allemagne : une nouvelle loi pour accueillir les travailleurs qualifiés

Le gouvernement allemand devrait adopter, mercredi 19 décembre 2018, une loi encadrant l’immigration économique.

Pour la première fois et face au vieillissement de sa population, Berlin va se doter d’une loi pour recruter une main-d’oeuvre qualifiée étrangère, un sujet âprement débattu dans un contexte de montée du sentiment antimigrants.

Un projet de « loi sur l’immigration de travailleurs qualifiés » doit être adopté, mercredi 19 décembre 2018, en conseil des ministres, après le succès de tractations de dernière minute entre les partis social-démocrate SPD et conservateur CDU/CSU de la « grande coalition ».

L’objectif du projet de loi, qui doit être adopté au parlement courant 2019, est de répondre au manque de main-d’oeuvre criant dans certains secteurs de l’économie phare en Europe.

Concrètement, il prévoit que les personnes originaires de pays hors de l’Union européenne disposant de qualifications nécessaires à l’Allemagne obtiennent un permis de séjour de six mois afin de décrocher un emploi.

Durant cette période, ils devront disposer de leurs propres moyens de subsistance et démontrer un niveau d’allemand suffisant. Ils n’auront droit à aucune prestation sociale. Leur permis de séjour sera prolongé s’ils trouvent un travail.

L’Allemagne entend ainsi recruter dans des secteurs stratégiques comme l’informatique, les technologies de l’information ou les métiers de la cuisine et des soins aux personnes âgées. Les manques sont particulièrement criants dans les petites et moyennes entreprises (PME), « coeur » du modèle économique allemand.

Selon des experts de l’Université de Constance et de l’Agence fédérale pour l’emploi, face au vieillissement de ses actifs, l’Allemagne aura besoin jusqu’en 2050 annuellement en moyenne de 400.000 travailleurs originaires de pays hors de l’UE.

(Avec AFP)