Agression meurtrière à la préfecture de police de Paris : 4 policiers tués à l’arme blanche

Quatre policiers ont été tués dans une attaque à l’arme blanche survenue jeudi à l’intérieur de la préfecture de police à Paris, rapportent des médias locaux qui citent des sources concordantes, relevant que l’auteur de l’attaque a été abattu.

L’assaillant est un fonctionnaire administratif de la préfecture de police qui a agressé des policiers vers 13h00 avant d’être neutralisé, précise la même source.

L’agresseur aurait utilisé une arme blanche avec une lame de céramique pour contourner les contrôles de sécurité.

« Ça courait partout, ça pleurait partout », a témoigné à l’AFP Emery Siamandi, interprète présent à l’intérieur de la préfecture au moment de l’attaque. « J’ai entendu un tir, j’ai compris que c’était à l’intérieur », raconte-t-il. « Quelques instants après, j’ai vu des policières qui pleuraient. Elles étaient en panique ».

Les enquêteurs privilégient la piste du conflit interne, , ont indiqué des sources concordantes.

Emmanuel Macron s’est rendu sur les lieux de l’incident « pour témoigner son soutien et sa solidarité à l’ensemble des personnels » a indiqué l’Elysée.

Le chef de l’Etat était accompagné du Premier ministre Edouard Philippe, du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et du secrétaire d’Etat Laurent Nuñez. Le déplacement de Macron jeudi soir à Rodez (Aveyron) pour un débat sur les retraites est maintenu « à ce stade », a ajouté la présidence.

(Avec agences MAP et AFP)