2015, meilleure année pour l’industrie automobile britannique

L’industrie automobile britannique a enregistré en 2015 sa meilleure année depuis 2005, en réalisant des exportations records.

Selon un communiqué rendu public jeudi par l’Association des constructeurs et des vendeurs d’automobiles (SMMT), la production d’automobiles en Grande Bretagne a atteint l’année dernière son plus haut niveau en dix ans grâce à des exportations records vers l’Union européenne

Au total, 1,587 million de véhicules ont été assemblés dans le pays en 2015, soit une hausse de 3,9% par rapport aux chiffres enregistrés une année auparavant.

D’après la « Society of Motor Manufacturers & Traders » (SMMT), jamais autant de véhicules n’avaient été produits dans le Royaume depuis 2005.

Les britanniques ont également exporté en 2015 plus de véhicules que jamais auparavant, avec une augmentation de 2,7% par rapport à 2014 et 1.227.881 véhicules.

Quant à la production nationale, elle a augmenté de 8,1% pour répondre à la demande croissante pour des véhicules construits en Grande-Bretagne.

Des difficultés sont survenues sur certains marchés mondiaux tels que la Chine et la Russie, mais la reprise économique en Europe, le principal partenaire commercial du Royaume-Uni, a stimulé la demande pour des véhicules construits au Royaume-Uni, ont précisé les responsables de la SMMT.

L’industrie automobile au Royaume-Uni affiche des performances très différentes de l’ensemble du secteur manufacturier du pays, dont la production a ralenti récemment, selon les chiffres de l’Office national britannique des statistiques.

L’industrie automobile joue un rôle important dans la promotion de l’économie britannique, représentant un chiffre d’affaires de plus de 70 milliards euros et une valeur ajoutée de plus 15 milliards euros.

Ce secteur emploie 799.000 personnes et représente 11,8% du total de l’exportation de biens du Royaume-Uni. Il compte plus de 30 constructeurs, soutenus par 2.500 fournisseurs de composants et des ingénieurs parmi les plus qualifiés au monde.