Voyager au ROYAUME-UNI : conseils d’usage pour nos hommes d’affaires

Même si certaines pratiques britanniques pourront vous paraître déroutantes, il est nécessaire de garder à  l’esprit que les manquements à  certains usages peuvent faire échouer votre contrat. Certes, l’anglais est la langue d’affaires, mais sachez que la majorité de vos interlocuteurs qui sortent généralement des grandes écoles manient aussi la langue de Molière.

A faire

Soyez direct et bref en matière de communication.

Le flegme britannique est bien connu, alors maîtrisez vos émotions car les Britanniques jugeront inélégants vos coups de gueule ou toute réaction impulsive. Restez poli et gardez le sourire tout au long des négociations.

Les déjeuners d’affaires ne s’éternisent pas. En règle générale, ils ne durent pas plus d’une demi-heure, des sandwichs seront servis dans la majorité des cas. A noter que le repas n’est pas un moyen propice pour discuter business et sert plutôt à faire connaissance.

Retenez qu’à la formule «how do you do ?», on n’oubliera pas de répondre avec courtoisie : «how do you do ?». La formule est la même.

A ne pas faire

A table, les usages diffèrent des nôtres. Les mains doivent rester sous la table. Par ailleurs, il ne faut pas poser son pain à même la nappe, on utilise systématiquement une serviette à cet effet.

Evitez d’interrompre la parole.

Les accolades et les contacts physiques trop rapprochés sont à bannir. Le contact demeure cordial et ne bascule jamais dans l’effusion.

Veillez à éteindre votre téléphone portable lors des rendez-vous et dans les files d’attente aux aéroports.

Il n’est pas nécessaire d’offrir un cadeau quelles que soient les circonstances.

Evitez de critiquer la famille royale ou la monarchie de façon générale.