Une accréditation internationale pour le centre de langues d’Al Akhawayn

L’Université Al Akhawayn a plus d’une corde à son arc. Son centre de langues vient d’être officiellement accrédité par la commission pour l’accréditation des programmes de langue anglaise (CEA). Elle devient ainsi le premier établissement africain du genre, et l’un des quatre établissements hors des Etats-Unis à être hissé à ce niveau. L’université d’Ifrane rappelle qu’elle «a toujours œuvré pour positionner ses programmes d’enseignement et de recherche parmi les meilleurs sur le plan national et international et pour faire reconnaître son excellence par des organismes indépendants d’assurance qualité».

Cette démarche qualité concerne notamment la formation et la compétence des enseignants chercheurs, les programmes, l’encadrement académique et administratif, le suivi personnalisé des étudiants, l’utilisation des technologies de l’information et de la communication et l’évaluation et l’ajustement éventuel des programmes. L’accréditation est délivrée sur la base d’une cinquantaine de normes.

L’établissement marocain ne doit cependant pas dormir sur ses lauriers. L’accréditation, comme du reste pour tout ce qui concerne le label qualité, est en effet octroyée pour une période de cinq ans, précisément de décembre 2009 à décembre 2014. Une période de ré-accréditation sera ouverte dès le mi-parcours.

Créée en 1999 par des professionnels de la langue anglaise, la CEA est une agence spécialisée dont la vocation est de s’assurer de la qualité des programmes de langue anglaise.

Elle fait partie d’un consortium d’organismes d’accréditation américains qui sont eux-mêmes reconnus par le gouvernement fédéral des Etats-Unis. Son rôle est aussi de faciliter les échanges entre les universités et les programmes d’enseignement dans d’autres pays.