Un stage doit être lié à  un projet professionnel

En été, beaucoup d’entreprises accueillent des stagiaires. Certains y vont juste pour se soumettre à des obligations pédagogiques alors que pour d’autres un stage est un moyen de se faire de l’argent de poche. Pourtant, un stage, c’est plus que cela. Il peut mener directement à l’emploi. Les explications de Habiba Mahjoub Jakani, consultante chez Manpower Maroc.

Quels conseils donnez-vous aux étudiants en quête d’un stage ?
Avant d’entamer des démarches, il faut avoir un projet de stage en liaison avec son projet professionnel qui commence dès le choix de l’école puis de la spécialité. Il est important de bien définir ses attentes pour éviter de perdre son temps et son énergie. A partir de là, le candidat commence par sélectionner les entreprises qui collent à ses aspirations. Vient ensuite le choix de la cible. Le candidat recueille le maximum d’infos sur celle-ci : sa culture, le type de management, sa stratégie RH pour comprendre son mode de fonctionnement et se sentir à l’aise dès le début du stage.

Ce n’est pas toujours facile d’avoir ce que l’on désire. Comment augmenter ses chances d’avoir un stage utile ?
Il y a tout un travail en amont que doivent fournir les candidats : des CV et des lettres de motivation à rédiger, un marché de l’emploi à bien connaître, des demandes à envoyer et enfin des entretiens à préparer. Car il faut signaler que pour les stages qui durent 6 mois, par exemple, le candidat a tout intérêt à faire bonne impression pour mettre toutes les chances de son côté si jamais une opportunité d’embauche se présente. Ainsi, le candidat doit aussi être préparé à la négociation. Et pour ce, il doit bien connaître l’entreprise, l’organigramme et sa mission, avant même de commencer.

Que recherchent les entreprises ?
Pas forcément des personnes avec une connaissance approfondie des rouages de l’entreprise, mais des profils qui ont bien compris les règles de fonctionnement en milieu professionnel, qui s’adaptent à la culture, aux horaires, et qui sachent faire partie d’une équipe. Au-delà des compétences techniques, c’est le comportemental qui fait la différence: l’énergie que le stagiaire dégage et son sens de la communication.

Le stage comme tremplin vers l’emploi est-il une grande illusion ?
Les candidats doivent garder à l’esprit que le Maroc est un petit marché par rapport à la demande. Je conseille donc aux lauréats à la recherche d’emploi d’accepter des stages dans des entreprises structurées, juste en attendant, au lieu d’accepter la première offre d’emploi venue où le lauréat reçoit un salaire de misère. Car même si l’entreprise n’a pas de postes disponibles, elle peut miser sur vous au cas où elle considérerait que votre profil est intéressant.

habiba mahjoub jakani Consultante chez Manpower Maroc