Un outil pour mieux se connaître et comprendre son environnement

Développer ses potentialités, créer des conditions de changement pour soi-même ou pour un groupe, tels sont, entre autres, les apports de cette technique.
La formation s’étale sur 6 à 26 jours, selon les objectifs que l’on s’est fixés.
Managers, consultants, coachs, formateurs… la PNL intéresse tous ceux qui veulent développer leur savoir-être.

Cadres, hommes d’affaires, politiciens… beaucoup de ceux qui sont appelés tous les jours à se mettre au devant de la scène ont compris que les compétences techniques ne suffisent plus et ils se mettent de plus en plus aux techniques de développement personnel. La PNL en est une. Zineb Benabdejlil, DG du cabinet Deo Compétences, explique comment fonctionne celle-ci.

La Vie éco : En quoi consiste la programmation neurolinguistique ?
Zineb Benabdejlil : Elaborée au milieu des années 70 par deux chercheurs américains, John Grinder et Richard Bandler, la PNL a pour but de faciliter le développement personnel et professionnel des individus. A la fois un ensemble d’outils et une philosophie de vie, la PNL a pour objet la modélisation de l’excellence humaine. A l’origine, ces chercheurs ont eu l’idée d’observer et de décoder comment certaines personnalités réussissent dans leur domaine (management, sport, enseignement, vente, thérapie, journalisme…).
Ils ont également pris pour modèles des thérapeutes reconnus, comme Fritz Perls, Virginia Satir ou encore Milton Erickson. Ils ont étudié leur expérience, identifié leurs stratégies de réussite et les composantes de leur talent, qu’il s’agisse d’une manière d’être ou d’une compétence particulière et, par conséquent, ils ont créé des modèles pour transférer cette capacité chez les autres.

Qu’est-ce qui a fait le succès de la démarche ?
Chacun de nous s’est déjà demandé ce qui est important pour lui, quel objectif il poursuit, comment prendre du recul, quelle direction choisir ou comment assurer un équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie privée… La PNL permet justement de répondre à ces préoccupations tout en atteignant les objectifs dans le respect de soi et d’autrui. Il faut dire également que la PNL est particulièrement adaptée aux nouvelles exigences du management qui se doit d’être flexible.
Cette technique, qui se veut pragmatique, offre un ensemble de modèles et techniques rigoureuses directement utilisables pour agir en sachant où l’on va et surtout comment y parvenir avec efficacité et élégance.

Y a-t-il un engouement pour cette approche dans les entreprises marocaines ?
De plus en plus d’entreprises et de managers ont effectivement perçu que, quelle que soit leur expertise métier, la différence dans un marché de plus en plus concurrentiel se fait en termes de développement personnel et que bien se connaître est essentiel pour bien diriger.

Les types de profils auxquels s’adresse la PNL ?
A toute personne soucieuse de son développement personnel et de l’harmonisation de sa relation aussi bien avec elle-même qu’avec les autres. Elle s’adresse aux managers, consultants, coachs, formateurs, DRH, recruteurs, commerciaux, mais aussi psychologues et psychothérapeutes qui veulent développer de nouvelles techniques d’accompagnement personnel.

Son apport sur le plan personnel et professionnel ?
D’abord elle aide à mieux se connaître et comprendre rapidement son environnement. Elle permet de communiquer avec efficacité, développer ses potentialités, créer des conditions de changement pour soi-même ou pour un groupe.
Elle facilite par ailleurs la tâche aux managers pour diriger une équipe, animer une réunion, préparer les mutations nécessaires… En fin de compte, la PNL est un excellent moyen sur lequel on peut s’appuyer pour modifier des stratégies internes inefficaces, instaurer des changements durables en nous et chez les autres et mobiliser nos ressources personnelles.

Y a-t-il un moment opportun pour entreprendre la PNL ?
Quand la personne a des objectifs de développement personnel et/ou professionnel auxquels la PNL peut répondre.

Comment se déroulent les séances ?
Nous offrons plusieurs modules de formation qui vont de 6 à 26 jours. Par exemple, la formation de praticien PNL, d’une durée de 21 jours, permet de transmettre un savoir-faire et un savoir- être qui enrichissent la vie et améliorent la qualité et l’efficacité des interventions professionnelles des individus, quel que soit leur domaine d’activité. La formation de maître praticien va plus loin. D’une durée de 26 jours, celle-ci vous apprend à affiner votre propre style d’intervention dans une compréhension systémique de l’approche PNL et développer votre capacité à l’utiliser avec élégance en créant vos propres modèles d’intervention

zineb benabdejlil n DG du cabinet Deo Compétences
La PNL est un excellent moyen sur lequel on peut s’appuyer pour modifier des stratégies internes inefficaces et instaurer des changements durables en nous et chez les autres.

Pour mieux comprendre la PNL

La meilleure manière d’appréhender la PNL est d’en connaître quelques présupposés.

La carte n’est pas le territoire
Notre perception est subjective, elle est une représentation (carte ou modèle) de la réalité et non la réalité elle-même. Il existe (peut-être) une réalité. Il existe autant de représentations de cette réalité qu’il existe d’êtres humains.

Tout comportement est généré par une intention positive
Tout comportement est animé par une intention positive. Notre inconscient nous porte à faire le meilleur choix parmi ceux qui nous sont possibles.
Il faut distinguer intention et comportement (tout comportement n’est pas positif).

Il n’est pas possible de ne pas communiquer
Refuser de communiquer avec quelqu’un est une communication. Celle-ci peut être verbale ou non verbale.
L’esprit et le corps sont des aspects du même système cybernétique
Ils s’influencent mutuellement.

Le sens de votre communication est dans la réponse que vous recevez. Quelles que soient vos intentions et vos sentiments, dans votre communication, il est important de se centrer sur la réponse.

Il n’y a pas d’échec, seulement du feed-back
Lorsque nous n’obtenons pas le résultat espéré, nous obtenons un feed-back qui nous informe qu’il faut faire différemment au prochain essai.

Si ce que vous faites ne marche pas, essayez quelque chose d’autre
Ne faites pas «plus» de la «même chose».

Chacun possède toutes les ressources nécessaires à son développement
Il peut toutefois être nécessaire d’organiser ces ressources potentielles pour qu’elles deviennent opérationnelles.