Un jeune patron ne doit pas…

Rejeter de manière systématique les idées proposées par les anciens.
Faire des allusions blessantes mettant en cause l’âge ou la manière de penser des collaborateurs. Il doit toujours discuter sur le terrain de la compétence technique.
Hésiter à reconnaître qu’il ne maîtrise pas un domaine précis, tout en signifiant clairement que la prise de décision est de son ressort.
Fermer les yeux sur certains comportements nuisibles à la bonne marche de l’entreprise ou qui pourraient remettre en cause son pouvoir, sous prétexte de se faire accepter par les autres. La fermeté est nécessaire et salutaire