Un éventail d’emplois dans la production, le commercial et le conseil

Elevage, maraîchage, viticulture…, chaque filière agricole offre un éventail d’emplois variés.
Que ce soit dans la production, le conseil ou la vente, l’offre est toujours là .
Voici quelques profils, nouveaux ou anciens, qui sont de plus en plus sollicités.

Conseiller agricole

De Bac+2 à Bac+5, le conseiller agricole base son travail sur des analyses précises de l’exploitation. Ces dernières lui permettent d’établir un projet de développement (coût estimé, objectifs, calendrier des opérations…).
Il peut être spécialisé dans un domaine (machines agricoles, irrigation, choix des semences).
Dans tous les cas, il se doit d’être à la pointe de l’information agricole, tant technique que réglementaire.
Une excellente maîtrise du français est indispensable et une autre langue marocaine (tarifit, tachelhit et tamazight) est un atout.

Responsable ou contrôleur système qualité

De formation ingénieur en industrie agroalimentaire ou de management de la qualité, il a pour rôle de contrôler la fabrication de la matière première au produit fini, sans oublier le stockage.
Il effectue des tests, fait appliquer les règles d’hygiène et de sécurité, et conseille les différents acteurs de la chaîne de production.
La maîtrise des normes qualité en vigueur, notamment ISO 22 000, est indispensable.

Acheteur dans l’agroalimentaire

Il a pour mission de négocier les matières premières (céréales, fruits…) dont l’entreprise agroalimentaire a besoin pour fabriquer biscuits, charcuteries, plats cuisinés…
Il choisit les fournisseurs et les produits selon des critères de qualité, de délais de livraison, de prix… Il aide les entreprises de transformation à obtenir des produits qui correspondent au mieux à leurs besoins.
Si certains diplômes de niveau Bac + 2 peuvent convenir, tels que les BTSA industries agroalimentaires ou technico-commercial en produits alimentaires ou les DUT génie biologique, option industries alimentaires et biologiques, ou DUT techniques de commercialisation, un Bac + 5 est souvent demandé.

Ingénieur agronome

De formation Bac+5, l’ingénieur agronome participe à l’élaboration de programmes d’action, effectue des études et des recherches sur les différents facteurs de production et conseille l’agriculteur et l’éleveur.
Génétique, nutrition, alimentation humaine et animale, microbiologie ou encore virologie… Quelle que soit sa spécialité, l’ingénieur agronome poursuit un seul et même objectif : améliorer les techniques de production pour développer une agriculture compétitive, durable et sûre. Médiateur entre la science et le monde agricole, il peut travailler, par exemple, à l’amélioration de la résistance d’une céréale ou à la création d’une nouvelle machine agricole.

Technicien horticulteur

Il veille au bon développement des cultures dont il a la charge. En plein air ou sous serre, il sème, surveille, arrose, traite et taille les plantes avant qu’elles ne soient proposées à la vente. Au contact des clients, il les conseille dans leurs achats.