«Trop direct ou trop honnête !»

Je suis comme ça, je dis ce que je pense ! Je ne suis pas comme tous ces hypocrites qui font de beaux sourires devant les boss et qui, derrière, descendent leurs projets ! Bon, maintenant tout cela n’a pas que des avantages, loin de là, et notamment pour ma promotion qu’on me refuse depuis 3 ans maintenant sous prétexte, entre autres, que je suis «trop direct». Que me conseillez-vous ? F.P.-Tanger

La critique est facile.Sortons du contexte professionnel un instant pour nous plonger dans la sphère privée.

Nous avons tous autour de nous un membre de la famille ou un(e) ami(e) «grincheux».Quelqu’un pour qui rien n’est jamais bien, qui critique en permanence ce qui lui arrive et les gens qui l’entourent. Une personne qui semble avoir tout compris, avoir toutes les réponses alors que «ces imbéciles» ne veulent pas l’écouter. D’après vous : est-ce que cette personne sait rallier son entourage à ses idées ? Est-elle écoutée? Non. Et vous savez très bien pourquoi : personne n’aime être critiqué en permanence et encore moins lorsque cela est fait avec virulence, voire arrogance…

Posez la bonne question

Vous pensez sans doute que c’est parce que vous «n’avez pas votre langue dans la poche» que vous n’obtenez pas de promotion. Parce que vous auriez «offensé» l’ego de votre supérieur. Cela peut effectivement être le cas, mais ce qui est certain c’est que donner plus de responsabilités à une personne qui ne sait pas mettre les formes dans sa communication ou, pire, contrôler ses émotions est quasiment impossible.

En effet, mettez-vous à la place de votre manager qui se demande si par exemple vous pourriez occuper ce poste de directeur. Vous auriez dans ce cadre à interagir avec de nombreuses personnes comme des partenaires, des clients ou des actionnaires. Or, la mesure et le contrôle de sa communication sont de mise dans ce type d’interaction : vous le savez ! C’est donc bien un aspect que vous allez devoir améliorer en vous : pas de dire ce que vous pensez mais bien COMMENT vous le dites !

Devenez plus efficace

Au début, vous refuserez l’idée de modifier ce que vous pensiez être l’un des meilleurs traits de votre caractère : votre franchise.Mais vous vous rendrez compte que cette méthode n’est pas très efficace, n’est-ce pas ? Non seulement il est très difficile de convaincre des personnes qui se «braquent» (prévisible à la suite d’une critique à leur encontre) mais en plus, peu de personnes aiment travailler avec ce collègue grincheux, voire agressif.Ce que vos collègues font ou ne font pas ne doit pas déterminer votre «niveau de franchise». Ne vous érigez pas en «Robin des bois» de l’entreprise, en tout cas, pas de cette manière-là.

Etre une force de proposition et de critique est une excellente chose : pour peu que l’on soit entendu ! Aussi, il va vous falloir revoir vos méthodes, et pour cela, faites en sorte de rallier vos interlocuteurs à votre point de vue «en douceur» et non de manière frontale. Ne dénigrez pas leurs idées sous prétexte que la vôtre est la plus «brillante». En adoptant cette méthode, vous serez gagnant sur tous les tableaux, vos projets avanceront dans le bon sens et votre image reflétera mieux ce que vous êtes réellement: un collaborateur réellement impliqué avec une passion à canaliser… différemment !

A vous de jouer !