Sport de haut niveau : Avis de Ali Alaoui Mdaghri, Directeur associé chez Eos Borealis

Le sport lui a permis de relever des challenges sur le plan humain.

ali-alaoui-mdaghriDepuis 2010, Ali Alaoui Mdaghri a entrepris une carrière de «marathonien». L’élément déclencheur a été la rencontre de gens passionnés de sport de manière générale. Il a entrepris son premier marathon en 2012 à Valence puis celui de Vienne en 2013.

L’année suivante, il a entamé un périple de marathons et de semi-marathons à travers les régions du Maroc.

Au-delà de l’aspect sportif, son projet «courir pour le Maroc» a permis de récolter des fonds pour des associations locales. Chaque course a été dédiée à une cause citoyenne, notamment la protection de l’environnement, la protection de l’enfance, la prévention des accidents…

Bien évidemment, le soutien des proches (famille, amis…) a été important pour son projet. Pour cet expert en communication, l’aventure humaine lui a permis non seulement de découvrir son pays mais aussi de relever des challenges sur le plan humain.

Depuis, il participe à des marathons à travers le monde comme celui de Berlin récemment avec toujours la même verve n