Se positionner comme un porte-parole de l’entreprise ne s’improvise pas

La communication interne doit être en cohérence avec la vision de l’entreprise et émaner du top management.
L’information diffusée doit être en adéquation avec les attentes du salarié et elle doit
être actualisée.
Derrière toute initiative prise par le manager, il y a une volonté de régler un problème.

Les entreprises ne communiquent pas assez ou le font mal. Pourtant, elles ont tout à y gagner parce qu’un  collaborateur informé correctement  et en toute  transparence gagne en motivation et donne le meilleur de lui-même. Les explications de Houcine Berbou, consultant senior LMS ORH.

Les entreprises marocaines ont-elles conscience de l’importance de la communication interne ?
Toutes les enquêtes menées à ce jour par notre cabinet démontrent que la communication interne est le parent pauvre des organisations à l’exception des entreprises à taille humaine. Toutefois, la tendance actuelle va dans le sens d’une demande accrue des dirigeants pour mettre en place une communication interne performante.

Quelles sont les conséquences d’une communication interne mal gérée ?

Une communication défaillante a des conséquences sur la motivation des salariés et la rentabilité de l’entreprise. Le turn-over est un bon indicateur. C’est un des baromètres de l’état de santé d’une entreprise. Il faut néanmoins souligner le fait que la rémunération justifie très souvent le départ volontaire des salariés, en particulier chez les cadres juniors et seniors.
Les études de climat social sur l’ambiance, l’image perçue de l’organisation, la qualité des échanges, la confiance en l’avenir ou l’intérêt dans le travail apportent un éclairage essentiel sur le degré de motivation des différents acteurs.

Quels conseils donneriez-vous aux communicants ?
Pour choisir les outils et les actions adaptés, il est nécessaire de se poser les questions clés : est-ce que cette action va toucher ma cible ? Cette action va-t-elle me permettre de faire passer mon message ? Est-ce que cette action peut m’aider à réaliser mes objectifs à court et moyen terme ?, etc.
Le salarié attend une visibilité sur sa carrière et la disponibilité de son supérieur. Il revient à la direction d’apporter une clarification permanente des objectifs pour mobiliser et impliquer les salariés.
En contrepartie, le dirigeant souhaite que ses ressources soient mobilisées de manière optimale, vers un projet défini au préalable. Afin de remédier aux déficits de la communication interne, l’entreprise doit proposer à ses collaborateurs une visibilité sur leur carrière (missions, évolutions, etc.) et prendre des initiatives pour que ces derniers atteignent leurs objectifs.
J’encourage d’ailleurs les dirigeants à recourir ou à développer la mise en place d’outils de mesure. Ils permettent d’évaluer l’efficacité de sa stratégie et de ses actions de communication interne.

Pourquoi cela semble être encore difficile ?
La mentalité de l’individu est corrélée à son niveau d’instruction et à son degré d’ouverture sur son environnement. Une communication régulière, abondante sur tous les aspects de l’entreprise, s’avère nécessaire.

Selon vous, qu’est-ce qu’une communication interne efficace ? Quelles sont les actions à mettre en œuvre ?
La mise en place d’une véritable stratégie de communication est primordiale. La communication interne doit créer un esprit d’appartenance. Elle doit être en cohérence avec la vision de l’entreprise et émaner du top management. L’état d’esprit est fondamental. Par ailleurs, l’information diffusée doit être en adéquation avec les attentes du salarié et elle doit être actualisée.
Elle suppose un rythme, un process étroitement lié à la culture d’entreprise, à la culture du management, au secteur d’activité, à la taille de l’entreprise. Il faut une bonne complémentarité, une imbrication de l’ensemble des supports utilisés pour garantir un impact optimal sur sa cible.
Le choix du bon communicant, c’est-à-dire de la personne en charge de véhiculer l’information (interne) et de gérer les prises de parole (externe) est primordial.
Enfin, elle doit répondre à plusieurs objectifs : sensibiliser et fédérer les collaborateurs à la philosophie client, véhiculer un état d’esprit partagé, s’adapter aux corps de métiers.

Quels sont les outils dont disposent les managers pour motiver les salariés ?

On peut citer  la formation, le bilan d’activité, la définition d’objectifs clairs et soumis à un calendrier défini conjointement. Le développement des compétences passe par la dimension relationnelle, un des terrains privilégiés de la communication interne. Ses valeurs doivent reposer sur le respect, l’échange et la synergie. Derrière toute initiative prise par le manager, il y a une volonté de régler un problème, d’améliorer une performance ou encore pour gérer l’image de marque (communication externe).

Qu’apportent les technologies de l’information à la communication interne ?
Prises indépendamment du contexte, si elles ne sont pas couplées avec un programme de développement des compétences et de rajeunissement des générations, les technologies de l’information ne peuvent pas donner le résultat escompté.