Savoir-vivre en entreprise : Avis de Anass Benjelloun Zahr, DG de l’agence Mawazin

La bonne ambiance est tolérée du moment qu’elle ne gà¢che pas l’environnement de travail.

De bonnes règles de vie sont indispensables dans toute organisation, ne serait-ce que pour travailler dans la bonne ambiance. La pression permanente des objectifs à atteindre, la gestion du temps et les impératifs de productivité ne doivent pas reléguer au second plan les règles de base de la politesse. Par principe, mais aussi parce que cela met de l’huile dans les rouages sociaux et professionnels.

Pour moi, le respect d’autrui est la première règle de vie en collectivité car il permet de travailler en bonne communion. Au sein de notre agence, la bonne ambiance est tolérée. Il nous arrive assez souvent de se raconter des blagues, d’écouter de la musique, de débattre de nos problèmes familiaux…même si l’entreprise reste avant tout un lieu de travail et non un lieu de vie.

Je cherche surtout à ce que les collaborateurs aient le sens de responsabilité. S’il y a des débordements, il faut savoir remettre les fautifs à leur place.

Par exemple, le fait d’exposer sa vie privée au bureau ne dérange aucunement du moment qu’elle n’entrave pas les rapports entre collègues. De même que le tutoiement est permis. Nous sommes un effectif assez jeune, je ne vois pas par conséquent pourquoi mettre une distance entre collaborateurs.

Par ailleurs, je ne tolère pas le mensonge ou encore la mauvaise foi car de tels comportements finissent par ternir l’environnement de travail?n