Responsabilité sociale de l’entreprise : 11 sociétés décrochent la labellisation

11 entreprises viennent de décrocher cette distinction lors des assises de la RSE organisées début mai. Trois d’entre elles, Eramedic, Lafarge Ciments et Logimag, ont renouvelé leur labellisation.

Onze entreprises ont reçu le label RSE lors des 1ères Assises de la responsabilité sociale de l’entreprise (RSE), organisées par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), le 10 mai.
Ainsi, huit d’entre elles sont distinguées pour la première fois lors de ces Assises, en l’occurrence Cosumar et Surac, filiales du groupe Cosumar, Carrière et transport, Menara & Menara Prefa, Compagnie minière de Guemassa (CMG), Gemadec, CMCP et Tragem.
Les trois autres entreprises ayant renouvelé leur labellisation, après l’échéance de trois ans, sont Eramedic, Lafarge ciments et Logimag. A ce jour, elles sont 36 entreprises à avoir reçu cette distinction.
Au Maroc, la prise de conscience de mise en place de la RSE commence à faire ses effets.

Le label est attribué pour une durée de trois ans

Les 1ères Assises RSE ont été aussi l’occasion pour les différents acteurs économiques et politiques de promouvoir ce label, mais aussi de débattre d’une démarche qui remet en question la disponibilité et l’aptitude du tissu entrepreneurial marocain, à intégrer et respecter les normes éthiques les plus strictes en matière de gouvernance de l’entreprise, mais aussi l’environnement et les droits de l’homme, ainsi que la prévention de la corruption.
Ces assises visent également à présenter les outils et les tendances internationales en matière de RSE. La manifestation a été organisée sous forme de panels de discussions sur des thématiques centrales de la responsabilité sociale.  Des débats sur le dialogue social, les conditions de travail, l’environnement, la sécurité, l’emploi, l’engagement sociétal, notamment. L’événement, qui a connu la présence de nombreux ministres, a pour objectif par ailleurs de faire adhérer aussi bien les grandes entreprises que les PME à l’intégration d’une culture RSE dans leur stratégie managériale et leur gestion quotidienne. A noter que le label RSE est valable pour une durée de trois ans.
Rappelons que la charte de responsabilité sociale de la CGEM, adoptée le 14 décembre 2006 par le Conseil national de l’entreprise, est structurée autour de neuf axes d’engagements : Respect des droits humains, amélioration des conditions de travail et des relations professionnelles, protection de l’environnement, prévention de la corruption, respect des règles de la saine concurrence, renforcement de la transparence du gouvernement d’entreprise, respect des intérêts des clients et des consommateurs, promotion de la responsabilité sociale des fournisseurs et sous-traitants ainsi que le développement de l’engagement sociétal.