Région Tanger-Tétouan: Création de 1 556 entreprises et approbation de projets d’investissement de 6,6 MMDH en 2015

Quelque 1.556 entreprises ont été créées et 123 dossiers d’investissement d’un montant de 6,6 milliards de dirhams (MMDH) approuvés en 2015 au niveau de la région Tanger-Tétouan, a indiqué le Centre régional d’investissement (CRI).

Le montant d’investissements agréés en 2015 a enregistré une hausse de 23,35%, en glissement annuel, à même de générer 10.234 emplois, confortant ainsi la position de la région en tant que territoire hautement attractif pour les investissements, explique le CRI dans un communiqué, parvenu jeudi à la MAP.

Par secteur, 33% du montant global des projets visés concernent le commerce avec un budget d’environ 2 MMDH, suivi du secteur industriel avec 30% et le Bâtiment et travaux publics (BTP) avec 26%.

Ainsi, le secteur de l’industrie demeure le principal pourvoyeur d’emploi dans la région avec 6.147 emplois, soit 60% des postes prévus, suivi du BTP avec 2.515 postes (25%).

Par nature, les investissements nationaux arrivent en tête de liste avec 4,8 MMDH, engagés dans différents secteurs, notamment le commerce et le BTP, suivis des allemands avec un milliard de dirhams injecté dans le secteur des industries de transformation et les français avec 378 millions de dirhams (MDH) investis dans ce même secteur.

S’agissant de la création d’entreprises, le CRI a instruit 1.556 demandes de création d’entreprises durant l’année 2015, dont 95% sont des sociétés à responsabilité limitée (SARL), suivies des personnes physiques avec 4%.

Quant à la nature d’activité, le secteur des services maintient sa prédominance avec 52% des entreprises créées, suivi du commerce (26%) et du BTP (16%), explique la même source, notant que 5.253 certificats négatifs ont été accordés en 2015.

Par nature juridique, la SARL représente la majeure partie des certificats négatifs accordés avec 86%, suivie des personnes physiques avec 13%, alors que 41% des intentions de création d’entreprises concernent le secteur des services, 35% le commerce et 16% le BTP.

Pour ce qui est du fonctionnement du guichet aide à la création d’entreprises, depuis novembre 2015, le Tribunal de commerce a intégré le guichet aide à la création d’entreprises au même titre que l’ensemble des administrations intervenant dans l’acte de création d’entreprises, ce qui s’est traduit par une économie de temps importante pour les usagers de ce service.

Ainsi, la procédure d’octroi des certificats négatifs est devenue entièrement dématérialisée, grâce à un accord conclu entre l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) et Maroc Télécommerce. Nul besoin pour les clients de se déplacer au CRI pour solliciter ce certificat.