Recrutement : les profils les plus demandés

Même si le marché du recrutement n’a pas encore bien démarré, certains profils restent sollicités. Directeurs généraux et directeurs commerciaux sont en première ligne, suivent les spécialistes du digital.

Après la période des vacances, le marché de l’emploi reprendra-t-il des couleurs ? Difficile d’y apporter une réponse pour le moment mais de manière générale, il reste cyclique. Toutefois, depuis quelques mois, nous assistons à une redynamisation graduelle.

Les entreprises nationales procèdent depuis quelques mois à l’élaboration et à l’exécution de nouvelles stratégies dont les impacts organisationnels et les nouveaux besoins en compétences commencent à être anticipés.
Alors, quels seront les profils les plus demandés pour ce dernier trimestre de l’année ?
A vrai dire, les fonctions classiques : commerciaux, financiers, juristes et RH restent demandés sur la place.
Selon les spécialistes du recrutement que nous avons sollicités, quelques profils restent recherchés, à commencer par les directeurs généraux, ayant des aptitudes de «Leader», pour diriger l’entreprise dans un contexte mondial et national en perpétuel changement. S’ensuivent les directeurs commerciaux. Située en première ligne, cette fonction est l’une des rares fonctions qui n’arrête pas d’offrir des opportunités.
Les DRH et directeurs marketing sont aussi régulièrement sollicités mais ils restent rares, difficiles à recruter et rémunérés au-dessus des moyennes du marché.

Les profils du développement durable maintiennent leur montée

Les experts du digital montent également en puissance depuis quelques années. Le besoin est surtout amplifié par le départ à l’étranger des meilleurs profils, selon plusieurs experts en RH.
On peut citer pêle-mêle les directeurs généraux pour la stratégie digitale, directeurs du digital ou CDO (Chief Data Officer) pour la gestion des projets, commerciaux pour les nouveaux produits, directeur de la communication digitale, directeur du big data…
Enfin, les métiers du développement durable maintiennent également leur montée en puissance. On peut citer à juste titre les responsables environnement, les responsables hygiène et sécurité, les conseillers en développement durable… Ils sont demandés dans la foulée des différentes problématiques liées à la protection et gestion des ressources naturelles, à la prévention et au traitement des pollutions et des risques, à l’aménagement et au cadre de vie.
A l’heure actuelle, les besoins en ressources humaines ne se limitent pas au volet technique. Financiers, juristes et consultants spécialisés sont également nécessaires pour monter des projets d’investissement verts, intervenir dans des litiges ou concevoir et gérer des placements éthiques.

Recrutement
Recrutement

 

Recrutement
Recrutement