Qualités requises pour prétendre à  un haut revenu

Maîtriser le produit permet de mieux orienter son client. Un bon vendeur aura une approche scientifique de son produit. Il devra être incollable sur ce dernier et donc posséder toutes les informations qui s’y rapportent

Connaître le produit
Maîtriser le produit permet de mieux orienter son client. Un bon vendeur aura une approche scientifique de son produit. Il devra être incollable sur ce dernier et donc posséder toutes les informations qui s’y rapportent
La maîtrise des langues étrangères
La pratique d’une ou plusieurs langues étrangères est un sérieux avantage. Elle témoigne d’une grande capacité d’ouverture et offre des perspectives de carrière élargies.
La maîtrise de l’informatique
Fini le temps où le vendeur notait tout sur un registre ou envoyait des tonnes de fax à ses clients. Nous sommes entrés dans l’ère du tout-informatique. Obligation lui est faite d’être rompu au maniement de l’outil informatique sous toutes ses formes (connaissance des logiciels, utilisation des bases de données, d’internet…). Objectif : économiser le maximum de temps dans la gestion des données mais aussi pouvoir disposer d’une grande masse d’informations.
Une grande faculté d’adaptation
Dans la même journée, un commercial va multiplier les interlocuteurs aux profils et aux aspirations différentes, même s’ils ont pour dénominateur commun d’être intéressés par les produits ou les services proposés. Pour chaque interlocuteur, le commercial devra trouver le ton juste. Ce qui exige une constante capacité d’adaptation.
Le sens de l’organisation
Etre parfaitement organisé fait partie des exigences majeures. Entre les clients, les propositions et les contrats, le commercial risque d’être noyé. Une organisation hors-pair lui servira dans son travail au quotidien, elle contribuera également à le faire apprécier de sa hiérarchie.
Une vision internationale
Quel besoin peut avoir un vendeur de téléviseurs de s’intéresser à l’actualité économique internationale ? La réponse est simple : chaque jour, l’économie franchit un peu plus les frontières. Le vendeur doit dépasser la vision de son marché local.
Une mobilité maximale
Dans le cas d’une carrière commerciale, un vendeur, qu’il soit attaché commercial ou directeur commercial, ne devra jamais hésiter à bouger. La mobilité fait partie intégrante de toute trajectoire professionnelle, encore plus dans le cadre des métiers de la vente. Il y a les clients qui se trouvent rarement au même endroit, les circuits d’échanges qui empruntent de plus en plus de destinations et surtout la nécessité, pour progresser dans la hiérarchie, de passer d’une zone à l’autre.